Bière

Bière

L’histoire de la brasserie hongroise remonte à l’époque des ancêtres nomades. Le boza était l’une des boissons du peuple hongrois qui parcourait les steppes. Le boza était une boisson semblable à de la bière à faible teneur en alcool, brassée à partir de blé, d’orge, de millet ou d’un mélange de ceux-ci. Le grain, broyé entre des pierres, était mis dans des tubes de cuir et mélangé à de l’eau, puis des pierres chauffées étaient ajoutées pour augmenter la température du mélange. Plus tard, le houblon, déjà connu à l’époque, était ajouté et chauffé jusqu’à ébullition. Après refroidissement, on laissait le mélange fermenter. Au XIXe siècle, les agriculteurs hongrois ont également commencé à brasser de la bière pour leur propre consommation. Au début, la bière a eu du mal à concurrencer le vin hongrois. La première brasserie commerciale de Hongrie a été fondée par Peter Schmidt à Buda en 1845, ce qui a marqué le début de la production de masse de bière en Hongrie. Traditionnellement, les Hongrois ne font pas tinter les verres lorsqu’ils trinquent. La raison en est que les généraux autrichiens ont célébré l’exécution des martyrs d’Arad en 1849 en trinquant avec une bière. En conséquence, les toasts à la bière ont été interdits pendant 150 ans. Aujourd’hui, les gens sont à nouveau autorisés à trinquer avec de la bière. Santé.

2 résultats affichés

  • Bière Dreher Gold 5% 500 ml
    CHF 2.40
  • Bière Soproni classique 4,5% 500 ml
    CHF 2.40
Le Bouchon Vinotek
Warenkorb